Accompagner les Biarrots de tous âges

Bien vivre ensemble, c’est cohabiter en harmonie dans le respect des diversités sociales, culturelles, démographiques.

Pour optimiser notre « bien vivre ensemble » nous accompagnerons tous les biarrots de leur petite enfance à leur âge sénior.

Pour les plus jeunes nous mettrons en place un plan péri-scolaire novateur. Nous veillerons également à intégrer nos anciens de la meilleure façon.

  • Maintenir les écoles de quartier et investir sur la mandature 10 millions d’euros dans leur rénovation.
  • Ouvrir une école anglophone.
  • Dans le cadre du plan école et des temps périscolaires, mettre en place des modules pédagogiques relatifs aux incivilités, aux attitudes discriminantes face au handicap, à la différence, et aux bons comportements à adopter, mais également à l’écologie et aux gestes qui sauvent.
  • Améliorer l’offre des cantines scolaires en concertation avec les parents et les élèves: viser à un approvisionnement en produits bio et locaux issus de circuits courts.
  • Proposer à la cantine un repas végétarien hebdomadaire.
  • Créer le Conseil Municipal d’Education, réunissant chefs d’établissements et représentants des parents. Il sera un organe de cohésion, de concertation et d’anticipation de toutes les problématiques que peuvent connaître les écoles biarrotes aujourd’hui.
  • Créer un numéro vert unique d’entraide citoyenne centralisant tous les contacts relatifs au services sociaux, municipaux, services médicaux, soutiens, associations, activités sportives, animations…
  • Mettre en place des structures de soins médicales et paramédicales en centre-ville et dans les quartiers pour répondre au multiples besoin d’accès au soin.
  • Développer Biarritz Ville Santé Bien-Etre par la multiplication d’événements dédiés.
  • Proposer un Pass’Port Jeunesse et un Pass’Port Sénior (activités sportives subventionnées par la mairie en collaboration avec les associations) et un Sésam’Culture (accès à des tarifs préférentiels au cinéma, au théâtre, expositions, événements culturels de la ville).
  • Inclure les plus fragiles qui ne peuvent vivre les événements majeurs de Biarritz, culturels (Ballet Malandain par exemple) ou populaires (animations de Noël…) en relayant ces manifestations sur les supports audiovisuels disponibles de leur lieu de vie (sous conditions de degré de handicap et de ressources).
  • Recréer un lien dans les quartiers en développant les animations intergénérationnelles: réveillon des aînés, bal populaire, marché de quartier.
  • Dédier un foyer aux personnes victimes de violences conjugales, aux personnes objet de rejet familial.
  • Construire une résidence sociale à destination des séniors.
  • Ouvrir le centre de loisirs Mouriscot aux enfants et adolescents en situation de handicap, en partenariat avec une association d’éducateurs spécialisés.
  • Créer la maison des Aidants, lieu de rencontres, de formation et de partage d’expérience, en collaboration avec les associations culturelles, sportives et sociales concernées.