Protéger Biarritz et les Biarrots

La protection de notre ville passe par une grande vigilance sur les projets d’aménagement du paysage urbain. Notre projet d’urbanisme veillera à conserver l’identité de tous les quartiers en évitant une densification outrancière. Aucun projet ne pourra justifier la disparition du patrimoine végétal et de la biodiversité de la ville.

La culture basque et sa langue sont inscrites au patrimoine immatériel de l’UNESCO et participent à notre histoire. Nous devons les préserver, les développer et les faire rayonner.

La protection des Biarrots, leur droit de vivre et de se déplacer en toute sécurité, s’appuiera sur le développement et la réorganisation de la police municipale.

Pour tous, nous mènerons une lutte drastique contre les incivilités (pollution auditive, pollution visuelle, dégradations de la voie publique…) en adoptant des mesures de sensibilisation, d’éducation et de sanctions pour les cas ultimes.

Et enfin, nos amis les animaux feront l’objet de toute notre bienveillance grâce à des mesures spécifiques.

  • Maîtriser les constructions à venir pour préserver l’harmonie esthétique et l’identité architecturale plurielle biarrote et éviter la densification.
  • Par souci de transparence, consulter pour les projets urbanistiques de grande ampleur une équipe extra-municipale comprenant des membres des futurs conseils de quartier.
  • Protéger les intérêts de Biarrots liés au patrimoine de la ville (fonciers et bâtiments): la ville s’interdira de vendre tout terrain ou tout bien sur la base du seul profit à court terme.
  • Achever les travaux de confortement de la falaise de la Côte des Basques et terminer la promenade permettant de rejoindre Marbella.
  • Augmenter ses effectifs pour une présence accrue dans les quartiers et une meilleure proximité avec les habitants.
  • Améliorer ses moyens matériels.
  • Revaloriser ses missions: réunion hebdomadaire entre ses responsables et Madame le Maire pour répertorier les éventuels dysfonctionnements et y apporter des solutions adéquates.
  • Renforcer le pôle de la prévention, de la sécurité et de la tranquillité publique: coordination des actions de sécurité, de prévention de la délinquance et des secours en mer.
  • Etendre la vidéo protection à certains quartiers et regrouper les informations au sein d’un centre de supervision urbain sous l’égide d’un comité d’éthique.
  • Appliquer fermement les sanctions prévues dans le cadre des incivilités répertoriées.
  • Créer une brigade de l’environnement à vélo renforcée en saison par une brigade montée pour la surveillance des espaces naturels et des plages.
  • Organiser des réunions publiques semestrielles animées par Madame le Maire, le commissaire de police et le directeur de la police municipale, pour informer sur les actions menées par les différents services de police (les comportements à risque, les bonnes pratiques en matière de prévention).
  • Surveiller plus efficacement les stationnements sauvages de camping-cars.
  • Sensibiliser les publics sur les incivilités flagrantes avec utilisation des supports de communication municipaux.
  • Elaborer un guide du civisme en partenariat avec le conseil des jeunes, les conseils de quartiers et les associations concernées.
  • Déployer ce guide sur l’application et le site de Mairie, ainsi que les permanences de quartier.
  • Accueillir au seins des services municipaux les personnes assujetties pour incivilité à des heures de Travaux d’Intérêt Général.
  • Garantir la sécurité et la propreté des parkings de la ville.
  • Au nom de la lutte contre la maltraitance animale et de l’exemplarité à destination des jeunes, interdire l’installation sur le domaine public de cirques détenant des animaux sauvages.
  • Créer des espaces de liberté pour les animaux de compagnie.
  • Bannir, pour toute la restauration dépendant de la ville, les produits animaux issus de l’élevage intensif.
  • Instaurer une veille vétérinaire pour les animaux de compagnie des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite.